Le trio et Malfoy atterit chez Maraudeur

Pour tout les fans de de Hp et les maraudeur venez vous éclater
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Amitié, haine, amour, jalousie et promesses

Aller en bas 
AuteurMessage
Carl Town
Voyageurs dans le Temps
avatar

Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Amitié, haine, amour, jalousie et promesses   Mar 28 Mar à 6:10

Voilà c'est un fanfic crée par moi avec mes persos invintés. Il est pas fini, mais je posterais chaque chapitre dès qu'il est prêt. J'espére que vous allez aimer !


Amitié, Haine, Amour, Jalousie et Promesses


Chapitre 1 – Rencontre Nocturne

Il faisait nuit noir et le quartier de Godric’s Hollow était calme. On voyait aucun chat dans la rue, et le vent ne soufflait pas. Il avait pleuré il avait quelquetemps, et le gazon était mouillé, mais immobile. Rien ne bougeait … enfin, si. Une fenêtre venait de s’ouvrir dans le n°14 de l’Allée des Palmiers. Lentement et avec précaution, une long corde fait de draps descendit jusqu’au 1 mètre du sol. On vit alors un jeune garçon s’asseoir sur le bord de la fenêtre, puis, avec agilité, descendre rapidement la corde qu’il avait fabriqué. Dès que ses pieds touchèrent la terre, le garçon leva ses yeux vers sa fenêtre, un sourire maléfique dessiné sur son visage. Il balaya son regard alors vers la fenêtre de la chambre de ses parents, et constata non sans plaisir que la lumière était éteinte. Il s’avança alors a quatre pattes vers la rue, mouillant son pijama dans l’herbe humide.
C’était un garçon aux cheveux noirs comme l’ébène, qui étaient coupés inégalement, avec des mèches plus longues que d’autres, qui lui arrive au niveau des oreilles. Il était assez grand et mince, avec une peau très claire. Il avait a peine huit ans, mais on pouvait facilement le faire passer pour dix.
Le jeune garçon, ayant atteint la route, se leva et se mit a courir accroupit, restant le plus loin possible des lumières des réverbères. Il voyait rien dans cette nuit sombre, et allait tourner le coin quand il fonça sur quelque chose de solide.
‘Aie !’ cria-t-il, tombant a terre.
‘Ouch !’ répondit la voix d’un garçon.
‘T’es qui ?’
‘James Potter, et toi, t’es qui ?’
‘David Peller … tu fais quoi a cette heure ci, dehors ?’
‘Même question pour toi !’
‘Bah la c’est mon problème, attend, t’es ou ?’
Le dénommé David sortit de sa poche un étrange appareil et cliqua sur un bouton, et la lumière apparut.
‘Eh … c’est quoi ça ?’ demanda le garçon nommé James, protégent ses yeux avec sa main.
Maintenant, éclaircit par la lumière, David pouvait bien le voir. Il était de taille moyenne et mince, aux cheveux noirs rebelles et on pouvait voir a travers ses lunettes des yeux marrons foncés.
‘Une lampe-torche,’ informa David fièrment.’ C’est un genre de baguette Moldu, mais qui marche que avec le sort Lumos, et on dit rien, on fait que appuyer sur un bouton.’
‘Trop classe …’ s’émerveilla James. ‘Ah oui, tu fais quoi dehors ?’
‘Bah je voulais faire des tours, tu sais, sonner chez les gens puis s’enfouir …’ dit il avec un mauvais petit sourire.
‘Ah ouais, moi aussi je voulais faire ça … on fait ensemble ?’
‘Bien sur … mais je commence !’
Et c’est ansi que, sous la faible lumiére d’une lampe-torche Moldu, une amitié eternelle naquit entre deux enfants Sorciers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carl Town
Voyageurs dans le Temps
avatar

Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Amitié, haine, amour, jalousie et promesses   Mar 28 Mar à 6:25

Chapitre 2- Enemble pour toujours !


L’horloge du salon sonna midi. David leva les yeux de sa bande dessiné. Non, pas à cause de l’horloge, mais cause d’un bruit d’ailes. Un hibou était posé sur le bord de la fenêtre, battant ses ailes. David se redressa et cria :
‘Maman !! Maaaaaaaaaaaaaamaaan ! Il y a un hibou pour toi !’
Et sur ça, il revint a sa petite histoire, laissant sa mére s’occuper du oiseau. Mme. Peller apparut dans le salon, marchant vers la fenêtre.
‘Tu aura pu l’ouvrir quand même ! C’est peut-être une lettre du minstére …’
Le jeune garçon haussa les épaules sans lever les yeux. Il n’avait rien a faire de cela, jusqu'à quand une lettre lui tomba dessus. David léva les yeux vers l’oiseau.
‘Idiot d’Hibou, ma mére, c’est celle qui a ouvert la fenêtre, c’est a elle que tu donne les lettres et pas a moi, faut. ..’
Il se tut soudainement, tournant la carte dans ses mains.
‘Mais hey … c’est pour moi !’ Il regarda sa mére. ‘Maman, c’est une lettre de Poudlard ! Je peut aller a Poudlard !! C’est trop trop trop cool !! Papa revien quand ? Il faut lui dire ! Et James …’
David se leva d’un bond. Avec la lettre serré dans ça main, il enfila ses chaussures n’importe comment, et sans répondre a le « ou tu vas ?» de sa mére, il partit courrant de la maison. Il parcourut a tout vitesse l’Allée des Palmiers, puis tourna le coin et se trouva sur l’Avenue des Licornes. Il rentra alors dans un joli jardin avec plein d’Elfes de Jardin, mais sans faire attention a eux, il courut jusqu'à la porte et sonna plusieurs fois de suite.
‘J’arrive !’ Se fit entendre une voix de femme. Quelques instant plus tard, une grand femme mince aux cheveux noirs apparut à la porte. ‘Ah, c’est toi David. Tu veux voir James, n’est ce pas ?’
‘Oui, s’il vous plait, m’dame’ dit David anxieux, sautillant d’un pied à l’autre.
Madame Potter sourit au petit garçon, croyant savoir la raison de son exitation. Elle ouvirt plus grande la porte.
‘Il est dans sa chambre’ informa-t-elle.
‘Merci !’ dit-il, avant de rentrer en courant dans la maison. Il connaisait ce lieu comme si c’était chez lui. Ça faisait déjà trois ans que il avait rencontré James la nuit, et depuis ce jour ils étaient des amis inséparables, pratiquement comme des frères jumeaux, qui se complétaient les phrases et savaient exactement ce que pensait l’autre. David monta les escaliers en sautant deux a la fois, puis il courut tout le long du couloir jusqu’à la porte tout à la fin, qu’il ouvrit brusquement.
‘James ! J’ai eu ma lettre de Poudlard !’
David se trouvait dans une chambre couvert des posters de Quidditch, avec des balais en jouets et quelques faux Vifs.
David sourit. Il adorait le Quidditch. C’est un sport avec huit joueurs : trois poursuiveurs, les deux batteurs, un gardien, un Attrapeur d’Or, et un Attrapeur d’Argent. Les poursuiveurs doivent se passer la Souaffle et essayer de marquer. Le gardien a pour rôle de défendre les buts. Les batteurs, eux, doivent protéger leur équipe des Cognards, et en même temps essayer de faire tomber les joueurs de l’autre équipe. L’Attrapeur d’Or attrape le Vif d’Or, et l’Attrapeur d’Argent attrape le Vif d’Argent. Le Vif d’Or est une balle doré de la taille d’une noix, qui est hyper vite et extremenment dur a attraper. Le Vif d’Argent est une petite balle argenté, un peu plus petite que le vif d’Or, mais un peu moins vite, ce que équilibre les difficultés.
James, qui était allongé sur son lit et lisait un magazin de Qudditch, leva les yeux vers son ami et sourit.
‘ Moi aussi ! C’est trop cool, non ? J’épére être a Gryffondor, c’est la meilleur maison de toutes !’
‘ C’est clair !’ Davic s’assis au bord du lit. ‘Si je vais a Serpentard, je me tue ! T’imagine aller dans cette maison ?’
‘ Ouais ! Beurk ! Mais de tout façon …’ James regarda David sérieusement. ‘ N’importequel maison ou on va, séparés ou ensemble, et n’importe quoi qu’il arrive, on continuera a être les meilleurs amis du monde, n’est ce pas ?’
‘ Biensur !’ David sourit a James. ‘ Ensembles pour toujours !’
‘ Tant mieux !’ dit James malicieusment. ‘Car tu m’en voudras pas si je te fais ça ?’ et James prit un coussin et le jetta sur David.
‘Heeeeey !’ David relança le coussin sur James. James se baissa pour esquiver le coup, puis tira la langue a David. Ce dernier se jetta en avant et tomba sur James. Ils roulérent un peu puis tombérent a terre. Puis, entre des fous rires, ils commencérent une baguarre amicale.
‘Je t’ai eu !’
‘Et la JE t’ai eu !’
‘Ouais mais toi tu ne .. ai !’
‘ Je ne quoi ?’
‘Rien !’
‘T’allait dire quoi ?’
‘Rien !!’
‘Si –aille ! Tu m’as écrasé le pied !’
‘C’est fait exprés !’
‘Petit … oh, salut maman !’
James et David arrêtérent de se battre en voyant Madame Potter rentrer dans la chambre. Elle avait les mains sur les hanches. Après les avoir grondé d’avoir fait trop de bruit, et leur raprocher de se battre tout le temps, elle informa aux deux garçons que le lendemain ils allait au Chemin de Traverse ensemble pour acheter leur matériel escolaire. Les deux garçons sourient, et après que la mére de James partit, David sourit à son ami.
‘ Je t’avait bien dit, ensembles pour toujours … quoi qu’on fasse.’
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carl Town
Voyageurs dans le Temps
avatar

Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Amitié, haine, amour, jalousie et promesses   Mer 29 Mar à 1:36

Chapitre 3- fille de Moldu et Sang Pur


‘Comment on fait pour passer ?’
David, James, et leur parents étaient devant la barriére 9 ¾, qui séparait la plataforme Moldu de celle des Sorciers. Même venant des familles des Sorciers, ni James ni David savaient comment traverser cette barriére magique, car c’était des fils uniques et n’avaient pas de grand frére ni grande sœur pour leur dire comment c’était.
M. Peller, un grand homme au cheveux chatains et aux yeux bleu gris, expliqua calmement aux deux enfants :
‘C’est très simple. Il ne suffit que de, discrétement, traverser la barriére qui n’est pas du tout solide. Pour vous rassurer, vous pouvez venir en courant, mais faitez gaffe que les Moldus ne vous vouent pas. ‘
‘ Il ne faut que traverser la barriére comem si elle n’existait pas ?’ demanda James, surpris. ‘Mais c’est trop simple !’
‘ C’est clair !’ affirma David. ‘On peut aller tout seuls, s’ils vous plais, Maman ? Han, Papa ?’
David et James regardérent leur parents avec des yeux soupliants, et après quelques minutes de discution, les deux amis reussirent convaincre les adultes. Ils se sont dis des aurevoirs chaleureux, puis d’un pas déterminé et independants, les deux enfants marchérent vers la barriére.
L’arrive sur la plataforme 9¾ ne fut non seulement facile, mais suprenante. David et James fut impressionés par le grandeur du lieux, et ils étaient bien fâchés que leur parents ne leur ont rien dit sur ce lieu. Après avoir discuté a propos de la guarre, les deux Sorciers prirent leurs valises et allérent attendre contre le mur. Après tout, ce n’était que 10h30, ils avaient encore une demi heure. Ils s’amusérent a regarder les élèves et décider qui pouvait ou pouvait pas être leur ami. Un long temps fut perdu en riant d’un garçon au nez gros et aux cheveux sales. Puis, David vit ….
C’ ‘etat comme une foudre qui lui pris en plein visage. En fait, c’etait une foudre. Un coup de foudre. David venait de voir une fille rentrer seule dans la plataforme. Elle avait des longs cheveux aubruns, des yeux noirs profonds et la peu un peu bronze. Il resta a la regarder beatement, jusqu’ a quand il sentit une douleur au cotes.
‘ Ai ! Quoi ?’ demanda-t-il, realisent que la douleur etait un coup de coude de la part de James.
‘ Tu m’ entend, ou tu es dans la lune ?’ repliqua celui-ci enerve.
‘ Oui, oui, je t’ entend !...’ repondit David en retournant son regard vers la jeune fille.
‘ Si tu m’ entend vraiment, alors repete ce que j’ai dis.’
‘ ….’
‘ Tu vois ? Voila la preuve que …’ James avait suivi le regard de son ami et vit aussi la jeune fille. Un sourir amuse se dessina sur son visage. ‘ Je vois la diversion … vas lui parler !’
David sourit a James, et apres l’ avoir promis de ne pas durer, il avanca d’un pas charmeur vers la jeune fille. Le plus il s’ approchait, le plus il la trouvait belle. La fille avait regardé dans sa direction et sourit. Et David, avec beaucoup de confience en soi, arriva a la hauteur de la jeune fille.
‘Salut’ dit-il, essayant de faire du charme.
‘Salut !’ répondit-elle en souriant.
‘Je m’appele David Peller, et toi ?’
‘Sarah Reis. Enchentée.’ Dit-elle avec un jolie sourire et un accent different, mais léger et beau.
‘Moi de même. Dis, tu viens d’Angletterre ?’ demanda-t-il, rémarquant son accent et aussi trouvent que sa peau était trop bronzé pour le faible soleil de Londres.
‘Non, du Brésil. Mais j’ai démenagé ici il y a quatre ans.’
‘Ah, ça explique ton accent. Pas qu’il soit moche,’ se recupera-t-il, ‘il est très jolie, mais je n’ai jamais entendu quelqu’un parler comme ça avant. C’est très … enfin, jolie quoi.’
‘Merci,’ dit-elle en souriant. Puis elle tourna la tête vers la barriére. ‘Oh, voilà mes parents !’
David tourna la tête vers la barriére et vit des parents definitivement Moldus, vu leur habillement parfait d’un non-sorcier. Mais il vit aussi un fille, qui devait avoir entre ses douze et treize ans, qui avait la mine boudeuse. Le jeune garçon dit aurevoir a la jolie Sarah et s’éloigna, voulant pas racontrer la grande sœur de Sarah, qui semblait être son contraire ; au lieu d’être charmeuse et souriante, elle était grincheuse et sana aucun charme, même en étant belle comme tout la famille.
En arrivant a la hauteur de James, qui souriait a tout dents, il ne perdit pas de temps pour lui racconter tout ce que il a appris sur la jeune fille brésilienne. Ils se préparaient pour embarquer, car c’était déjà 10h45, quand une quarelle non loin attira leur attention.
Un beau garçon aux longs cheveux noirs semblaient se disputer avec deux vielle dames et une fille au cheveux noirs aussi., surement sa mére, sa tante, et sa sœur ou cusine.
‘Je ne vais pas rester avec cette gamine !’ disait le garçon, en montrant le fille du doigt. ‘Je vais me trouver des amis a moi, et elle que se débrouille !’
‘Tu fera ce que je te dis de faire, Sirius !’ cria la femme qui semblait-être sa mére.
‘C’est pas grave Tantine, je ne veut pas être avec lui.’ Dit la fille en lançant un regard meurtrier au garçon.
‘Voilà, probléme réglée, fichez moi la paix !’ dit le garçon énervé.
‘Mais ma petite fille, je ne vais pas la laisser seule ! N’importe quoi peut l’arriver, avec tout ses élèves Sangs-de-Bourbes dans le train---’
‘Dis des enfants de Moldu !’ dit le garçon, visiblement en colére sur le mot que sa tante avait dis.
Le garçon dénomé Sirius prit sa valise et s’éloigna de sa famille a grand pas, sans écouter aux appels de sa mére et tante. Il marchait directement vers James et David, et failli les rentrer dedans, car il regardait par terre.
‘Désolé …’ murmura-t-il. ‘Je regardait pas ou je allait … j’suis un peu énérvé.’
‘On a remarqué ---’ commença James.
‘---Comme la motié de la garre’ finit David. ‘Au faite, je suis David Peller, et lui, James Potter. Et toi ?’
‘Sirius Black. Je suis d’une famille de …’ grimace. ‘Sangs Pur et fiéres de l’être. Vous aimez le Quidditch ?’
Et les trois garçons se mirent a parler joyeusement, jusqu’à quand ils remarquérent que c’était onze heures moins cinq. Ils montèrent ensemble les trois valises, ansi que l’hibou de James, Vif d’Or, et celle de David, Mischief. Ils cherchaient un corpartiment pour eux seuls, mais en trouvèrent aucun. Ils finirent par s’installer dans un compartiment où il avait deux garçons ; un maigre avec l’air réservé et abattu, l’autre gros avec l’air timide et peureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carl Town
Voyageurs dans le Temps
avatar

Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Amitié, haine, amour, jalousie et promesses   Mer 29 Mar à 4:03

Chapitre 4 – Maraudeurs et Beautés


James fut le premier a parler en rentranrt dans le compartiment :
‘On peut venir ?’ demanda-t-il, et sans attendre de réponse, il rentra. ‘Moi, c’est James Potter, lui, David Peller et l’autre, Sirius Black.’
David et Sirius le saluérent d’une signe de main puis comméncérent a ranger leur affaires. Les deux garçons ne dirent rien pour un momment, puis le garçon avec un air abattu parla.
‘Je suis Remus Lupin. Enchenté.’
Le deuxiéme garçon regarda tout le monde timidement, puis il murmura :
‘Peter Pettigrow.’
Il eut un long momment de silence, car personne ne savait vraiment quoi dire. Il fut enfin interromput par la porte du compartiment qui s’ouvrit. Cinq têtes tournérent dans la direction. C’était deux filles qui avait ouvert la porte. Une, c’était Sarah. David senti son cœur faire un grand bond. L’autre fille était jolie, aux cheveux roux et aux yeux verts, au regard calme et juste. David regardait Sarah comme si elle était un ange, et James regardait la rousse comme si il n’avait jamais vu une fille au paravant. Heureusement, aucun des deux remarqua quelquechose. Elles balayérent la cabine du regard, puis la rousse décida de parler.
‘Je suis Lily Evans, et mon amie Sarah Reis---’
‘On sais.’ Dit David. Lily haussa un sourcils. Tout le monde le regarda étrangement, apart Sarah et James. ‘Enfin, moi et James, on sais’ dit-il un peu géné.
‘On c’est vu dans la garre’ expliqua Sarah a tout le monde, ‘et vous vous étés ?’ demanda-t-elle en regardant les autres garçons.
‘Sirius Black’ dit Sirius indifeerent
‘Remus Lupin’ salua Remus poliment
‘ P- Peter Pettigrow.’ Baffouilla Peter.
Les deux filles les regardèrent quelques instant et la dénomé Lily réprit la parole :
‘On chechait un compartiment, mais comme vous étés déjà cinq …’
Elle se retourna pour partir, mais James prit la parole.
‘Attend ! On peut se serrer …’
‘… il a de la place pour tous !’ conclut David.
Sarah et Lily se regardérent, puis Sarah sourit aux garçons.
‘C’est gentil de votre part, mais on veut pas vous déranger pour rien. On se revera !’ et avec un signe de main et un sourire chaqu’une, les filles quittèrent le compartement.
Des que la porte fut fermé, tout les cinq se mirent à parler. Aucun n’as manqué de remarqué que David et James ne restaient pas indifferents devant les deux jeune filles. Tout le chemin vers Poudlard, les garçon parlaient sans cesse … Les maraudeurs, assis ensembhle dans le même compartiment, furent enfins unis, comme le destin l’avait prévu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carl Town
Voyageurs dans le Temps
avatar

Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Amitié, haine, amour, jalousie et promesses   Jeu 30 Mar à 9:13

Chapitre 5- Répartition et Décisions


‘Je suis trempé jusqu’aux os !’ se plaint Sirius, dans la petite salle d’attente avant la répartition.
‘On l’est tous …’ répondit calmement Remus. ‘Après tout, traverser le Lac avec la pluie n’est pas une chose qu’on peut considérer sec.’
‘Ils ont quand même du ---’ commença David, mais il se tut quand une femme au cheveux noirs attaché en chignon rentra. Elle se présenta en tant que Professeur McGonnogall et parla un peu de Poudlard, leur expliqua sur la Répartition et leur demanda de la suivre. Un à côté de l’autre, les cinq nouveaux amis rentrèrent dans la Grande Salle. Les 1er années marchaient a pas vite et pas très à l’aise. Les trois seuls personnes qui étaient zen étaient James, Sirius et David. Ils regardaient autour d’eux en souriant. McGonogall commença alors a appeler les élèves par leur noms.
‘Black, Sirius !’
David et James regardèrent leur nouveau ami. Ils leur souhaitent bonne chance, et Sirius répondit que, si il se fait envoyé en Serpentard, il rentre a la maison. David et James regardèrent anxieusement leur ami marcher le long de la salle et poser le Choixpeau Magique sur la tête. Il eut un long silence, puis …
‘Gryffondor !’
James et David applaudirent avec des grands sourires au lèvres pendant que Sirius se levait et marcha vers la table des Gryffondors. McGonnogall continua à appeler des gens :
‘Evans, Lily !’
‘C’est elle !’ murmura James. ‘Prions qu’elle soit en Gryffondor … Et prions que je réussirais a sortir avec elle .’
Et James a eut son premier souhait réalisé; peut après avoir mis le Choixpeau sur la tête, Lily fut réparti a Gryffondor.
‘Lupin, Remus !’
Remus marcha nerveusement en la direction du Choixpeau, avec James et David qui l’encourageait. Peut de temps après ….
‘Gryffondor !’
Les deux meilleurs amis applaudissaient jusqu'à avoir mal au mains.
‘Peller, David !’
David se sentit pour la première fois stressé. Il regarda James, puis Peter, puis encore James. Son meilleur ami lui fit un signe de tête d’encouragement, et, en avalant sa salive, David s’avança vers le Choixpeau. L’allée semblait soudainement très longue … De la table de Gryffondor, il aperçut Sirius et Remus qui le regardaient. En arrivant devant le fameux chapeau, David le pris, s’assis sur le petit banc et le mit sur la tête. Le Choixepeau toucha a peine sa tête et …
‘Gryffondor !’
Non sans une certaine fierté, David se leva et marcha vers la table de Gryffondor. Il rejoint Sirius et Remus qui lui souriait a temps d’entendre Peter se faire réparti a Gryffondor.
‘James Potter !’
David et ses copains regardèrent en silence pendant que James prenait le chemin vers le vieux chapeau. Il a eut une grande tension, qui finit dans un grand soulagement quand leur ami fut reparti a Gryffondor. Ils commençaient a discuter quand un nom attira l’attention de David :
‘Reis, Sarah !’
David redressa la tête comme un cheval qui a entendu la rapproche de son maître. Il ouvrit un grand sourire.
‘C’est la brésilienne … elle est trop belle !’
Les autres quatre le regardaient amusés, mais indifférent a leur regard taquin, David attendit nerveusement puis …
‘Gryffondor !!’
David applaudis plus fort que tout le monde pendent que la belle fille avança vers la table avec ses petits airs charmants.
‘C’est définitivement celle la que j’aimerais …’ souffla David. Il fût coupé de sa rêverie par un coup de coude de Sirius.
‘Regarde ce type !’
David tourna son regard vers la personne désigné par son ami. Il comprit tout de suite pourquoi tout le monde se mit a rire. C’était un garçon nommé Severus Rogue, au cheveux sales et a un très grand nez, avec une démarche de araignée. Il fut reparti, non sans surprise, a Serpentard.
‘C’lui la, on va bien s’amuser avec …’ déclara David en souriant.
‘Tu l’as dis !’ répondirent James et Sirius avec un sourire maléfique.
‘T’as vu son nez, enfin, son bec ??’
‘C’est énorme, j’en ai jamais vu plus grand !’
Après s’être bien marré de Rogue, les nouveaux amis écoutèrent silencieusement le discours de Dumbledore, puis mangèrent un festin qu’ils oublierons jamais : Le premier festin des Maraudeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carl Town
Voyageurs dans le Temps
avatar

Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Amitié, haine, amour, jalousie et promesses   Jeu 30 Mar à 9:14

Chapitre 6 – Arrogance et Dignité

Il eut des grands applauses dans la cours de Poudlard. La cause ? Bien simple … en plein milieu, se tenaient trois garçons ; Sirius Black au milieu et James Potter et David Peller de chaque côté. Un peu plus loin, hors de l’attention, se tenaient Peter Pettigrow et Remus Lupin. Et, juste devant les trois garçons en tête, se trouvaient Serverus Rogue, qui était entrain de dancer malgré lui.
‘ Vas-y Servilius, plus vite !’ cria David en riant, et il leva sa baguette en même temps que James quand soudain …
‘Sales idiots !’
Tout le monde tourna leur têtes vers la direction d’où est venu le son. Et, sortant du milieu de la foule, venait Lily Evans, suivit de près par Sarah Reis, qui avait crié l’insulte.
‘Vous lui fichez la paix, oui ?’ dit Sarah énervé, ses yeux brillant de rage.
‘Et ben …’ David regarda James et souria, ‘A la condition que tu sort avec moi, et Evans avec James …. Vous voyez pas comment on est beau ?’ il fit un air charmant, utilisant une voix assez arrogante. ‘Et en plus Madame Bibine nous a promit les postes d’Attrapeurs l’année prochaine, car on est si fort que …’
‘Non, Peller, on sort pas avec vous deux !’ cria Lily, aussi énervé. ‘Vous lui laissez en pas sinon … sinon …’
‘Sinon quoi ?’ demanda James amusé. ‘Tu nous frappera avec ton sac ? Tu nous donnera des claques ?’
‘C’est pas une mauvaise idée !’ dit Sarah dangereusement, s’avançant vers les garçons, mais elle fut retenu par Lily, qui lui murmura :
‘Laisse les, c’est que des imbéciles …’
Et sur ça, lançant un regard meurtrier a David, Sarah s’éloigna avec son ami.
Alors, autant James que David regardaient assez tristement les filles s’éloigner, mais, pour pas perdre face devant tout le monde, ils récommencérent a embêter le pauvre Severus Rogue
Pendant ce temps, Sarah c’était assis sur un banc avec Lily. Aucune ne parlait. Lily revisait pour le cours de Histoire de la Magie, et Sarah feuilletait un livre sans faire trop attention. Elle pensait a Peller … au fond, elle l’aimait. Il était gentil avec elle, et puis, il était beau. Mais … il était tyran et arrogant, il aimait se faire remarquer et lancer de sorts a tout le monde … Sarah ne pouvait pas sortir avec lui. Non, elle, comme la plupart des brésiliennes, tien a sa dignité. Si David n’arrête pas de tyraniser les gens, surtout ce pauvre Rogue, Sarah ne lui feras pas le plaisir de sortir avec lui. Elle ferma son livre brusquement, faisant sauter Lily.
‘Tu m’as fais peur ! Fais plus jamais ça …’ dit la jeune fille, ‘Je sais que t’as marre de ses idiots, mais il faut pas se défouler sur moi…’
‘Désolé …’ dit Sarah en souriant. ‘J’était juste entrain de penser a quelquechose …’
‘A un garçon ?’ demanda Lily d’un air taquin.
‘ Si.. enfin, non et oui …’ dit Sarah hésitant.
‘Tu veux dire quoi par ça ?’
‘À Peller … il est si idiot ! Et la plupart des filles sont idiotes et lui courent après, ansi que l’imbécil de Black, juste parce qu’ils sont beau ! C’est pas la beauté qui fait l’amour …’
‘T’as raison …’ dit Lily en soupirant. ‘Potter, par example … Il est pas mal, je l’avoue, mais il est si méchant ! Tu as vu ce qu’il a fait a Frok ? Il lui a lancé deux bombabousses juste parce que il c’est moqué de lui !’
‘Et de tout façon ---’ Sarah fut interromput par la sonnerie. Elle rangea son livre et marcha en direction de la salle de Histoire de Magie, lancant parfois des regards discrets a Peller … quoi suivre ? Sa dignité ou son cœur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermione Granger

avatar

Nombre de messages : 68
Age : 27
Localisation : Avec Harry et Ron... ou Nicolas !
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Amitié, haine, amour, jalousie et promesses   Mar 25 Avr à 11:17

La suite ! La suite ! La suiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite ! Very Happy

S'il te plait ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carl Town
Voyageurs dans le Temps
avatar

Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Amitié, haine, amour, jalousie et promesses   Mar 25 Avr à 12:01

Ça te plait autant que ça ? C'est cool alors Very Happy je poste la suite Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carl Town
Voyageurs dans le Temps
avatar

Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Amitié, haine, amour, jalousie et promesses   Mar 25 Avr à 12:03

Chapitre 7- Découverte Problématique


David fut réveillé par un coussin lui frappent le visage.
‘Quoi ?’ dit-il énervé, se redressant dans son lit.
‘Chut !! Viens ici !’ murmura la voix de James, anxieuse, dans l’obscurité.
David sortit de son lit, et, en tatônant autour de lui, essaya de trouver son chemin à travers du sombre dortoir des garçons dans la tour de Gryffondor. Il se dirigea vers la fenêtre, car c’était par la que il avait entendu la voix de son meilleur ami. Il marcha alors sur quelque chose de moue.
‘Aille ! Dave, tu m’as écrasé le pied !’ vint la voix de Sirius a sa gauche.
‘ Je peut pas voir dans le noir !’ protesta David, cherchant ses amis avec ses mains, comme un aveugle.
‘Chut …’ dit la petit voix de Peter. ‘ On va nous entendre …’
‘ Pas grave’ répondit James ‘Lumos !’
Le dortoir fut instantanément éclairait par la baguette de James. David put alors regarder autour de lui. Tous les lits étaient désoccupés. Il vit Sirius, James et Peter au bord de la fenêtre, mais …
‘Ou est Remus ?’ questionna David, regardant tout autour de lui et voyant pas son ami.
‘C’est exactement pourquoi on t’as réveillé’ expliqua Sirius. ‘Il a encore disparu … il vas encore nous dire que ses parents ont souffert un accident, ou sa mémére est malade, ou son chien---’
‘Regardez !’ dit soudainement Peter, à la fenêtre, regardant dehors.
Les trois autres garçons courent a ses côtés et observèrent dehors. La scène qu’ils virent leur donna la réponse a tout leur questions :
Remus traversait le Parc avec l’infirmière. Ils marchaient a pas rapide vers l’arbre la plus dangereuse de Poudlard : le Saule Cogneur. L’infirmière prit alors une chose qui ressemblait a une longue branche et toucha un objet sur la terre. Tout de suite, la violente arbre s’immobilisa. Madame Pomfresh leva le bras vers le ciel, comme pour montrer quelque chose a Remus. Les quatre amis du garçon regardèrent aussi le ciel et vit la pleine lune surgir de derrière les nuages. Quand les garçons baisérent encore les yeux, Remus disparisait au pied du Saule Cogneur.
Il eut un grand silence entre les quatre amis de Remus Lupin. Après quelques minutes, David décida de parler :
‘Ça alors … ça ne peut dire qu’une chose …’
‘… que Remus est un Loup-Garou,’ compléta James. ‘ On aura put le remarquer plus tôt … il disparaît une fois par mois, et à la pleine lune. Bien sur …’
‘ On va faire quoi ?’ demanda Peter hésitant.
‘ L’aider, bien sur !’ dit Sirius, un peu énervé par l’idiotie de la question de Peter. ‘ On vas pas le laisser tomber comme ça, oh que non !’’
‘Je sais pas ce qu’on peut faire pour lui …’ avoua David. ‘Mais attendons voir s’il nous dira la vérité ou pas …’
‘Oui, attendons ça , après … on verra quoi faire’ conclut James.
Alors, silencieusement, les quatre amis retournèrent dans leur lits, avec de l’insomnie, pensant a ce qu’ils venaient de découvrir. Et puis, un par un, chaque garçon tomba dans un profond sommeil, et aucun était réveillé a cinq heures du matin, quand le pauvre Remus Lupin rentra silencieusement dans son dortoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermione Granger

avatar

Nombre de messages : 68
Age : 27
Localisation : Avec Harry et Ron... ou Nicolas !
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Amitié, haine, amour, jalousie et promesses   Mar 25 Avr à 15:04

Ouais !!! cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers

J'adore ^^

Merci ^^ Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carl Town
Voyageurs dans le Temps
avatar

Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Amitié, haine, amour, jalousie et promesses   Mar 25 Avr à 17:23

Chapitre 8- La grande surprise de Remus


Les cinq meilleurs amis du monde étaient dans le Poudlard Express. Le train avait quitté la gare il a quelques minutes. Sirius était assez d’une façon qu’il occupait deux siéges, le dos contre la fenêtre et les pieds sur les siéges, avec les bras croisés derrière lui, de son air naturel dragueur. David était a la droite de Sirius, assis normalement, et bavardait avec Peter et James, qui étaient en face de Sirius ( vu qu’il occupait deux siéges ). En face de James, silencieux, était Remus, pensant a son triste sort et se demandant s’il devait dire ou pas la vérité a ses amis.
Depuis le début du trajet, Sirius regardait Remus attentivement. Ne pouvant plus résister a la tentation, il dit enfin.
‘Alors, Remus, comment va ta Mémére ?’
David, James et Peter tournèrent tout de suite leur têtes vers leur ami, ayant compris ce que Sirius voulait dire. Géné par cette grande attention, Remus regarda ses genoux.
‘Ma grand-mère va très, bien que je sache … mais c’est que …’
‘C’est que ?’ demanda David en se redressant.
‘Elle a jamais été malade, mais moi …’ Remus continua sa phrase si bas que personne a réussi a entendre.
‘Un peu plus bas, s’il te plais, Remus, pour que sa soit vraiment que ton pantalon qui entend un son.’ Dit James avec un sourire amusé.
‘Je suis un Loup-Garou’ dit Remus d’un coup, en lançant un regard vers la porte du compartiment pour vérifier si il n’avait personne.
‘C’est pas trop tôt’ dit Sirius, avec un petit sourire malicieux.
‘Tu veux dire quoi par ça ?’ Demanda Remus confus.
‘Il veut dire,’ dit David, avec un grand sourire, ‘que c’est pas trop tôt que tu nous dit la vérité. Ça fait au moins 7 mois qu’on attend.’
‘Alors, vous le savez ? Et vous avez dit a personne, vous m’avez pas abandonné ?’ demanda Remus, étonné. Il pensait que en découvrent la vérité, ses amis auraient peur de lui et le laisseraient tomber.
‘Mais tu nous prend pour qui ?’ demanda James, offensé. ‘Bien sur que non !’
‘Il faudra plus qu’une morsure de Loup-Garou pour nous séparer !’ dit David.
‘C’est clair, un truc aussi minable n’as pas assez de force pour finir avec notre amitié !’ dit Sirius avec dignité.
‘C’est vrai !’ couina Peter.
‘Et en plus, pendant l’été, on a pensé a tout’ ajouta James avec un sourire malicieux.
‘Un soir on est allé tout les quatre chez David’ expliqua Sirius. ‘Et…’
‘On a décidé de devenir Animagus. Pour toi, vieux.’ Dit David en souriant.
‘Comme ça, tu sera pas seul pendant tes transformations’ conclut Peter.
Remus regarda ses amis incrédules. Il n’avait jamais imaginé qu’il aura un jour des tels amis. Au lieu de le laisser tomber, ils le juraient amitié … Et avec un sourire et les yeux pleins de larmes joyeuses, Remus remercia ses amis et n’eut plus jamais peur de se faire rejeté par eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carl Town
Voyageurs dans le Temps
avatar

Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Amitié, haine, amour, jalousie et promesses   Jeu 27 Avr à 13:18

Chapitre 9- Une chance


‘Mais ! Chuuuuut !’ murmura David énervé.
Les cinq maraudeurs se trouvèrent divisés, mais allant dans la même direction : James et Sirius étaient sous la Cape d’Invisibilité de James, et David, Remus et Peter sous celle de David. Il faisait très tard, et les ricanements de James et Sirius pouvaient attirer l’attention des Professeurs ou Préfets. David, lui aussi, voulait rire, mais il savait que ce n’était pas le temps. Ils étaient au 5éme étage, en direction de la Tour de Gryffondor, rentrent au dortoir après avoir fait leur énième mauvais coup.
‘Roo, mais David !’ susurra James. ‘Depuis quand est-tu si rabat-joie ? Ne te met plus sous la Cape avec Remus, il te passe ses esprits négatifs …’
‘Haha, très drôle’ vint la voix de Remus de leur droite.
‘ Les gars, on devrait peut-être faire silence …et, et se dépêcher’ dit Peter nerveusement. ‘ Les Serpentards vont pas tarder a se réveiller, et dès qu’ils disent quelque chose a un Professeur, on aura pas intérêt a se faire attraper’
‘Peter a raison’ affirma David. ‘On rigolerais dès qu’on est dans le dortoir, mais pour une fois … un peu de sérieux !’
Les cinq amis continuèrent alors leur chemin en silence, leur pas faisant craquer le sol sur eux. Plusieurs peintures regardèrent curieusement autour d’eux, mais personne aperçut les Maraudeurs. Ils passèrent discrètement devant Peeves, qui était occupé à chanter en voix basse devant un toilette qu’il venait d’inonder. En arrivant au couloir de la Grosse Dame, ils enlevèrent leur Capes et dirent le mot de passe au tableau. Après s’avoir fait disputé quelque temps par la Grosse Dame, car ils l’ont réveillé a une heure du matin, ils rentrèrent dans la Salle Commune. Dès que la porte fut fermé, ils éclatèrent tous ( ou presque ) de rire.
‘C’était trop fort !’ exclama James. ‘Que toi pour avoir ses idées, Sirius !’
‘Ouais,’ affirma Sirius fièrement, ‘ mais si Dave n’avait pas trouvé le mot de passe, on sera jamais arrivé ‘
‘C’était si facile …’ dit David, d’un air pas du tout modeste. ‘Il ne suffit que de attendre des heures sous la Cape d’Invisibilité devant l’entrée de la Salle Commune de Serpentards, jusqu'à ce que un des idiots vienne a dise le mot de passe. Mais c’était le stock de Bombabousses de James qu’on a utilisé …’
‘Vous aviez été tout les trois supers’ conclut Peter avec un petit sourire. ‘C’est le meilleur coup qu’on a fait … Mettre des Bombabousses dans les lits des Serpentards, et mouiller le sol pour qu’ils glissent en se relèvent … en plus tu a raison, James, ils vont probablement croire que c’est un des types du dortoir’
‘J’espère qu’ils pensent que c’est Servilius’ dit David avec un petit sourire. ‘La, il va bien se faire massacré.’
‘Vous auriez pas du faire ça …’ dit Remus avec les mains dans les poches. ‘Si on découvre que c’est-- ’
‘Qu’est que vous faites ?’ demanda une voix parvenant des escaliers du dortoir des filles.
Tous les cinq garçons tournèrent la tête. Dans sa robe de nuit et avec un air curieux et un peu énervé, se tenait Sarah Reis, belle fille brésilienne aux cheveux aubruns. Devinant les pensées des David, les quatre autres Maradeurs se dirigèrent vers les dortoirs des garçons, laissant David seul avec celle qu’il aime. Essayant d’imiter les airs charmeurs de Sirius, David s’avança vers la jeune fille et répondit d’un ton enjôleur :
‘On s’amusait entre copains, ma jolie … mais si tu veut, on peu s’amuser, toi et moi’
‘C’est ça’ répondit Sarah, un sourcil arqué d’un air pas du tout impressionné devant ses airs de Don Juan. ‘Tu te fou de moi Peller ? Quel mauvais coup tu as fait cette fois ?’
‘Mais j’ai rien fait,’ mentit David d’un ton convaincant, ‘appart songer a toi …’ Il se rapprocha d’elle et mit une main contre le mur, la regardant dans les yeux.
‘Arrête tes gamineries, Peller’ répondit froidement Sarah.
Mais ce que David ne savait pas, c’est que Sarah est une sacrée bonne actrice. Tout au fond d’elle-même, elle brûlait d’envie de sortir avec ce beau garçon aux yeux bleu gris. Ce que l’empêchait c’était sa forte dignité. Elle ne voulait pas s’avouer vaincu, se laisser prendre comme ça … pas par un garçon si arrogant et tyran. Elle voulait qu’il change … elle voulait qu’il soit lui-même, et qu’il arrête de se cacher derrière ce masque de macho. Elle n’allait bien sur pas lui dire ça, car ça consistera en lui avouer qu’elle aime, ce qui est strictement hors question. En sachant qu’elle l’aime, David se prendras encore plus pour le roi de l’école. Mais ça faisait déjà deux ans que Sarah repoussait ce garçon, en l’aimant de tout son cœur … Sarah avait maintenant 13 ans, et était toujours aussi belle et charmante, mais aussi encore plus déterminé et têtue. Et ça ne faisait que agrandir l’amour de David pour elle … Et maintenant, tard la nuit, devant ce charmant garçon, Sarah commença a penser que elle aura peut-être pas assez de force pour jouer la fille qui aime pas David. Ce dernier la regarda dans les yeux, et lui dit d’une voix basse et tendre :
‘Donne moi une chance … tu sais que je t’aime …’
Sarah ne répondit pas, mais David ne fut pas découragé. Il se pencha doucement vers elle et toucha ses lèvres sur les siennes. Pour la plus grande surprise de David, qui s’attendait a une gifle et une dizaine d’insultes, Sarah répondit au baisé, passent ses bras autour du cou du garçon. Après des merveilleux minutes, les deux Gryffondors se détachérent et Sarah murmura avec un petit sourire en coin.
‘Une chance seulement, David …’
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hedwige Briand

avatar

Nombre de messages : 262
Age : 27
Localisation : D'une autre époque ... Avec Harry
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Re: Amitié, haine, amour, jalousie et promesses   Jeu 27 Avr à 13:27

C'est magnifique... Very Happy

J'adore ta fan fic elle est vraiment genial !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://185011.aceboard.fr/index.php?login=185011
Carl Town
Voyageurs dans le Temps
avatar

Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Amitié, haine, amour, jalousie et promesses   Ven 28 Avr à 7:07

Merci c'est gentil Embarassed

Le chapitre 10, chuis entrain de l'écrire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carl Town
Voyageurs dans le Temps
avatar

Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: Amitié, haine, amour, jalousie et promesses   Ven 28 Avr à 7:54

Chapitre 10 – Animagus et mauvaise blague

David était allongé sur son lit. Il regardait la porte du dortoir et attendait James et Peter avec Sirius.
Deux ans c’était déjà passé dépuis que la belle Sarah Reis lui a donné sa chance… Et trois semaines après la nuit de leur premier baisé, Sarah avait largué le garçon parceque celui-ci a mi des Bombabousses dans la soupe de Severus Rogue. David, lui, trouvait sa complétement injuste. Rogue, surnomé Servilius par les Maraudeurs, était très mince avec un nez vraiment gros, et il avait des cheveux sales. Pour David et ses amis, c’étaient des raisons très valabes pour se prendre a lui, mais pour Sarah et son amie Lily Evans, c’était des absurdités. Par contre, Sarah n’avait pas gardé sa promesse de « une chance seulement », car au début de la 5éme année, la jeune fille donna une deuxiéme chance au garçon …qui se finit au but de trois jours quand Sarah vit David utiliser le sort Levicorpus su Rogue.
Et pendant ses deux ans, David avait changé. Il était très grand et musclé, sa voix était plus grave et il gardait les même yeux beau-gris qui étaient extrement beau. Il était aussi atrapeur d’Argent pour l’équipe de Gryffondor, et avec James en poste d’atrappeur d’Or, les deux meilleurs amis n’avaient jamais perdu un match de Quiditch, assurant ainsi que leur maison gagne la Coupe de Quidditch ses derniers ans.
À cause de tout ça, les filles se mirent a être de plus en plus interésés par le jeune garçon. David, tant a lui, trouvait cela assez enervant, vu qu’il avait des yeux que pour Sarah ,et repeta souvent aux filles d’aller vers Sirius et non lui, vu que son ami maintenant avait comme but dans la vie de essayer d’amener le plus des filles possible derriére le gradin de Quidditch.
Sarah elle aussi avait changé ; elle semblait devenir de plus en plus belle au cour des années. Ses cheveux aubruns avaient poussés jusqu'au milieu de son dos, et ses grands yeux noirs étaient toujours aussi beaux. Mince mais bien foutu, elle avait attiré l’attention de beaucoup d’autres garçons que David, mais elle ne perd pas son temps avec eux, et préfére s’occcuper de ses études et passer du temps avec Lily et ses autres amies.
David entendit des pas devant le dortoir et se redressa. Peu après, la porte s’ouvrit et James glissa sa tête par le petit espace.
‘C’est bon … prend les Capes et la Carte et venez vite !’
Aussi tôt dit, aussi tôt fait. David se leva et prit les deux Capes d’Invisibilité qui étaient posés sur le lit de James, pendant que Sirius prit la carte du Maraudeur. Ils sortérent du dortoir et partirent rejoindre James et Peter, qui étaient dans la Salle Commune. Ces deux derniers avaient trainé un peu dans la Salle Commune en attendant que elle soit vide, pendant que David et Sirius suivirent le trajet de Remus jusqu'au Saoul Cogneur du regard. Maintenant le chemin était libre, et ils pouvaient partir.
Les Marauadeurs se séparerent en deux groupes : James et Peter sous la Cape de James et David et Sirius sous la Cape de David. C’était la troisiéme fois qu’ils faisaient cette sortie un peu spécial mais ils se sentait déjà sur d’eux. En arrivant dans un couloir, James murmura :
‘Qui a la Carte ?’
‘Moi’ répondit Sirius ‘deux seconds, je vais voir ou sont Russard et Mme Norra …’
Il eu un petit silence, interrompu par la voix de Sirius qui disait ‘Je jure solonelement que mes intentions sont mauvaises’. Quelques secondes après, le jeune garçon réprit parole.
‘Voila, je les ai trouvé. Russard est dans le 2éme étage, section du nord et Madame Norra est aux cachots, près du bureau de Slughorn.’
‘Donc,’ continua David, qui regardait la carte avec Sirius sous la Cape ‘si on prend le passage secret du portrait de Merlin au sixiéme étage, on sortirais directement au premier étage par la statue du Troll et on aura le chemin libre. On le fait ?’
‘Ouais’ répondit James ‘mas vous deux, garder vos yeux sur la carte, au cas ou Russard et Mme Norra decident de bouger un peu.’
Le reste du trajet se fit en silence. Il descendirent au sixiéme étage et James ouvrit le passage secret de Merlin par touchant la barbe de ce dernier avec sa baguette. Ils descendirent alors la longue escalier inégale avec precaution, et cinq minutes après, il étaient sorti par la petite fisure presque invisible derriére la statue du Troll au premier étage, et ils continuérent sans probléme jusqu'à devant le Soaul Cogneur. La, ils se tournérent tous vers Peter.
‘Euh …’ fit-il, un peu géné.
‘Mais transforme toi !’ dit James
‘Euh, oui oui ..’ dit le jeune garçon, puis il se concentra. Il eut un «pop» et Peter se transforma dans un rat.
‘Ah, au faite’ murmura Sirius, se baissant pour parler a Peter le Rat. Vas-y sans nous, on y vas après, on a quelque chose a faire …’
Peter courut alors entre les racines du Saoul et disparut dans le petit tunnel. Sirius murmura a James, tout en tirant David avec lui.
‘Viens par ici, on vas derriére les buissons, j’ai quelque chose a vous dire …’
Dérriére les fameux buissons, ils étaient caché de vu de tout. La seule chose qu’ils pouvaient voir, c’était la Fôret Interdite. Sirius enleva la Cape, un sourire amusé sur ses lévres. James et David firent de même, mais avec un air intrigué.
‘Qu’est qu’il y a ?’ demanda David, ses yeux brillant de courieusité.
‘J’ai fais une blague a Servilius’ commença Sirius. Il les regarda alors avec un grand sourire, gardant le suspence.
‘Vas-y, dit !’ dit James, qui avait croisé le regard de David. Pourquoi Sirius avait fait une blague sans leur dire.
‘ Tu sais, que Servilius est toujours entrain de foutre son énormé nez par tout ?’ demanda Sirius, son regard plein de malice. ‘et bien, aujourd’hui j’ai vu qu’il faisait mine de nous suivre, donc je lui ai dis comment arrêter le Saoul, et je lui ai dit que c’est un chemin secret qui méne a un endroit très secret …’
‘Non !’ dit David en se lévant. ‘Sirius, il .. il…’
James et David se regardèrent puis, laissant les Capes, se précipitérent vers le Saoul.
‘Mais … atendez !’ dit Sirius en se lévant. ‘Quoi, vous vous inquiétez pour Servilius maintenant ?’
Mais aucun de deux garçons répondirent. En arrivant devant l’arbre, James et David remarquérent qu’elle était immobile, Il s échangérent un regard stupefaix puis descendirent le trou a tout vitesse, leur cheveux noirs s’emellent comme si ils étaient sur un balais.
Jamais dans leur vie, uen allée a la Cabane Hurlante fut aussi longe. David et son ami couraient, oubliant la fatigue. Si Rogue arrivait la avant eux, Remus le tuera certainement … Les deux Maraudeurs détestaient le Serpentard, mais pas au point de le laisser a une mort si terrible. Après ce que semblaient des heures, ils rattrapérent Severus Rogue. Essouflés, ils arrêtérent de courir.
‘Ne vas pas plus loin !’ avertit David.
‘Quoi ?’ demanda Rogue avec un sourire ironique. ‘Tu veut pas que j’aille voire ton Pays de Merveilles ? Ta copine Alice est la aussi ? J’en était sur que tu allait prendre quelqu’un dans le genre, vu que Reis te rejette …’
‘Espece de Limace !’ dit James énervé. ‘Tu a cru a ce que Sirius a dit ? A propos d’un lieu merveilleux caché derirére le passage secret ?’
Rogue ne répondit pas, mais pinça légérement les lévres. Il a eut du mal a croire a l’histoire d’un endroit secret, mais il voulait savoir que faisaient les cinq idiots une fois par mois.
‘Idiot !’ s’exclama David. ‘Il n’as rien de secret, de merveilleux ! Part--’
Ils entendirent alors un hurlement, long et sinistre … l’hurlement d’un Loup-Garou. Et le son ne venait pas de loin. James et David se regardèrent éffrayés, et firent tout le deux le mot mot inprononcé avec la bouche : «Lunard ». Rogue, qui les regardait, a lu le mot dans leur lévres. Alors, c’était ça le mistére … Lupin était un Loup-Garou. Il n’eut pas le temps de réflechir plus, car il a eu un autre hurlement et des bruits des pattes se rapprochant. Rogue, ne pensa pas deux fois et tourna les talons, s’éloignant le plus vites que ses jambes le menait. Et c’était une chance, car il ne vit ni James et David se transformer et cerf et étalon pour retenir Remus, et il ne se demanda même pas pourquoi un gros chien courrait comme un fou vers la ou il a laissé le Lupin et les autres Maraudeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amitié, haine, amour, jalousie et promesses   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amitié, haine, amour, jalousie et promesses
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tristan Montesquieu " Amour, Amitié, Colère, Haine. "
» Test de comptabilité (amitié & amour)
» ce merveilleux mot Amitié
» [ Amour, Jalousie, et autres Péripéties ] -PV-
» (F) Entre amitié et amour • 1 personne (très attendue)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le trio et Malfoy atterit chez Maraudeur :: Bla-Bla :: Fanfics-
Sauter vers: